Blog

Développer l’amour de soi en 4 étapes

« Je n’y arriverais jamais », « Ce n’est pas fait pour moi », « Les autres peuvent, mais moi pas », «  Je n’ai jamais de chance dans cette situation », « Je ne suis pas assez bien pour ce job/cette personne », etc.. Ce genre de discours passe en boucle dans ta tête ? C’est un signe de manque cruel d’amour de soi. Attention, l’amour de soi n’est ni du narcissisme ni de l’égocentrisme. Bien au contraire, c’est une aptitude indispensable à ton bien être. Développer l’autocompasion c’est cesser d’être son pire ennemi et apprendre à devenir son meilleur ami. Dans cet article, je te partage mes 5 étapes pour développer l’amour de soi.

1. Déconstruis avant tout

Avant de commencer à développer l’amour de soi, il est important de comprendre pourquoi tu as tant de mal à t’accepter. Spoiler : non, ce n’est pas de ta faute si tu n’arrives pas à t’aimer.

Nous sommes constamment bombardés d’images de corps parfaits, de vies de rêves dans un cadre idyllique. L’arrivée des réseaux sociaux et l’explosion des influenceurs n’ont fait que renforcer cette impression de ne pas être assez en comparaison avec les autres.

La société de consommation a d’ailleurs tout intérêt à ce que tu te sentes mal dans ta peau. Elle peut exploiter ton manque d’amour de soi en te vendant des solutions éphémères pour que tu te sentes mieux. Cela prend la forme d’un sac de luxe qui te donne l’impression de faire partie d’une élite, de cours de fitness, d’un SUV ou du maquillage. En bref, pour générer du profit, les entreprises ont besoin que tu te compares aux autres et que tu te sente inférieur.

On veut te faire croire que l’amour de soi est mérité alors que c’est entièrement faux. Tu n’as rien à faire pour être aimé, c’est un droit que tu as dès la naissance. Il n’y a aucune condition à l’amour que tu dois recevoir de ta part et de celles des autres.

2. Sélectionne ton entourage et tes inspirations

La toute première étape pour développer l’autocompassion est de faire une sélection radicale des images que tu consommes et des personnes que tu fréquentes.

Commence par faire un audit des médias et des comptes auxquels tu es abonné. Ensuite, joue-la Marie Kondo et élimine ce qui ne t’apporte pas de la joie. Pour chacun pose-toi la question « Est-ce que cela m’apporte du positif ou du négatif ? ». Désabonne-toi des comptes qui ne prônent pas l’acceptation de soi. Dès que tu ressens de la jalousie ou que la pensée « si seulement je pouvais être comme elle ou lui » apparaît, clique sur Se Désabonner.

Fais le même processus en passant en revue les gens de ton entourage. Fais-leur passer une audition imaginaire en te demandant s’ils te tirent vers le haut, t’encouragent et s’ils sont bienveillants. On dit souvent que nous sommes le résultat des 5 personnes qui nous côtoyons le plus. C’est pourquoi il faut les sélectionner avec le plus grand soin !


Laisse sortir de ta vie les personnes qui :
– ont un fort esprit de compétition
– rabaissent les autres pour se valoriser dans un esprit de « qui aime bien châtie bien »
– ne sont pas présents quand tu as des baisses de confiance en toi
– ne se remettent jamais en question

3. Les affirmations pour développer l’amour de soi

Les affirmations quotidiennes sont une technique redoutablement efficace issue du développement personnel. Elle consiste à répéter des phrases positives au présent, tous les jours. On parle aussi de mantra de l’estime de soi, ils servent à ancrer l’idée que tu es déjà extraordinaire.

Cet exercice peut te paraître très étrange au départ, mais il est partagé par les grandes figures de la spiritualité. À force de répéter que l’on s’aime en se regardant dans les yeux, on finit par le croire et le manifester. Rien de plus simple !

Voici quelques affirmation pour t’aider à développer l’amour de soi :
Je suis aimé à ma juste valeur
Je suis fier de moi
J’aime la personne que je suis et que je deviens
Jour après jour, j’ai de plus en plus confiance en moi
Je suis important pour les autres
Je suis capable de réaliser mes rêves
J’ai le droit d’être épanoui

4. Reste conscient de ton dialogue intérieur

Mon dernier conseil est en réalité un exercice de pleine conscience. La clé pour développer l’estime de soi est d’apprendre à mieux se parler au quotidien. Comment ? En bannissant le monologue de négativité qui tourne en boucle dans ton esprit.

La méditation est un excellent moyen pour observer ce qu’il se passe dans son esprit sans être submergé par les émotions. Avec la pratique, tu deviens spectateur et non plus victime de ton dialogue intérieur.

Quand tu interceptes une pensée, demande-toi si tu dirais ça à ton meilleur ami. C’est un super moyen pour prendre du recul sur la violence des jugements que l’on porte sur soi. Avec bienveillance, rappelle-toi consciemment pourquoi tu n’es pas pire qu’un autre. N’hésite pas à rédiger une liste de ce que tu aimes chez toi et de ressortir d’affirmation pour remplacer cette pensée négative.

Si tu ressens le besoin d’être soutenu, guidé et accompagné dans le développement de l’amour de soi, je peux t’aider. Mes compétences de magnétiseur et mon expérience en développement personnel seront des alliés de choix pour éliminer ce saboteur intérieur et enfin devenir ton meilleur ami.

👇 Garde cet article pour plus tard ! 👇